Santé Chine

La réforme du système de santé en Chine

Pour la Chine, l'accès universel aux soins n'a commencé qu'avec la prise du pouvoir par le Parti communiste chinois, ayant intégré dans une certaine mesure le principe d'égalité dans le domaine d'accès aux soins médicaux.

Ce système de santé a été démantelé lorsque la Chine s'est lancée sur la voie des réformes il y a plus de trente ans. Les premières victimes ont été les pauvres et les ruraux. Il existe toujours une médecine à deux vitesses. L'une pour les «citadins salariés», qui bénéficient d'une couverture correcte grâce à leur employeur. L'autre pour les ruraux et les citadins non-salariés.

La Chine a lancé en 2009 une réforme de la santé, avec un plan sur trois ans épaulé par un budget spécial de 850 milliards de yuans (110 MD€). Les premiers résultats sont là. Désormais, 98% de la population chinoise est couverte par une assurance sociale, même si cette couverture est encore très légère, voire dérisoire pour certains. La part de la santé dans le PIB chinois reste faible, à 5,1%, à l'aune de l'effort d'autres pays émergents.

Le système de santé actuel est à l’image des mutations structurelles en cours, avec un accès de plus en plus inégal à des soins de qualité, compte tenu d’une couverture assurance maladie encore insuffisante et d’une organisation hétérogène du système de santé.

C'est l'un des plus lourds dossiers des dirigeants chinois. La réforme du système de santé est cruciale pour Pékin. Par sa dimension sanitaire, d'abord. Mais aussi économique, puisque la faiblesse de la protection sociale est l'un des principaux freins à l'essor de la consommation intérieure, qui reste l'objectif principal. Soucieux de pouvoir se soigner s'ils en ont besoin, les chinois ont un des taux d'épargne les plus élevés au monde, 54% du revenu des ménages.

La Chine doit trouver un équilibre. D'autant que les défis ne font qu'augmenter, avec une population vieillissant rapidement et l'apparition de problèmes nouveaux.

Santé : un marché chinois incontournable

La demande de soins de qualité à partir d'une classe moyenne en pleine croissance et vieillissement constant de la population va continuer à créer des opportunités pour les entrepreneurs dans le domaine des industries de santé. Pays le plus peuplé du monde, la Chine a enregistré une croissance à deux chiffres dans les soins de santé pendant plusieurs années, pendant que des marchés dans les économies développées ont ralenti.

Pour le marché des dispositifs médicaux, on est prévu d'augmenter à 11,4 milliards de dollars en 2015, ceci est encore faible en chiffres absolus en comparaison avec les États-Unis (160 milliards de dollars) et l'Europe (115 milliards de dollars), mais la Chine continue à devancer les autres pays et atteindre la quasi-parité avec les pays développés d'Europe d'ici 2020, la croissance du marché devrait être de l'ordre de 20 % jusqu'en 2018.

La relance des soins de santé 120 milliards de dollars lancés en 2009 a stimulé l'investissement dans l'infrastructure des soins de santé du pays, la création d'énormes opportunités d'affaires pour les fabricants de tout, de consommables pour systèmes d'imagerie. L'objectif primordial des programmes de relance et associés est de parvenir à des soins de santé universelle pour les citoyens de la Chine en 2020.

Bien que le pays a déjà fait de grands progrès en élargissant l'accès aux services médicaux, les dépenses de santé annuelles par habitant sont de seulement 432 $, soit 5,2 % du PIB, selon l'Organisation mondiale de la santé. (Les dépenses par habitant sur les dispositifs médicaux en 2013 devraient être un simple 12,6 $, selon BMI Epsicom.)

Les dépenses globales de santé s'élèvera à 7% du PIB au cours des prochaines années, la Chine dépense plus pour les médicaments, les dispositifs médicaux et hospitaliers traitements, selon les données de McKinsey & Co.

Longtemps considéré à l'usine du monde, la Chine est aux prises avec la hausse du travail et frais de port qui ont érodé une partie de son avantage concurrentiel sur les marchés internationaux. En conséquence, l'industrie médicale a été encouragée à monter dans la chaîne de valeur et investir dans la R & D.

 

La France et le marché chinois de santé

Forte de son expertise, la France a développé depuis longtemps une coopération avec la Chine en matière de santé. Des liens qui ont été favorisés ces dernières années par le profil de l'ancien ministre de la Santé, Chen Zhu, médecin formé en France. Les champs d'échanges sont multiples: formation, conseil pour la restructuration hospitalière, aide à la prévention et à la prise en charge des maladies infectieuses…

Mais la Chine est aussi un marché important pour l'industrie de santé française. C'est un marché très dur et qui va le devenir de plus en plus, mais qui est très stratégique. S'il continue à croître de 15% par an, il devrait être le premier marché mondial aux alentours de 2016.

Un accompagnement efficace et/ou un partenariat étroite sont très important pour une entreprise réalise son ambition en Chine. Avec la formation médico-pharmaceutique de base, l’expérience de travail dans les entreprises de santé en France comme en Chine, la connaissance profonde sur le marché international et les cas réellement achevés, les experts de Holiharmo sont près de vous pour fournir ses atouts et pour  vous accompagner vert votre réussit.

Association Holiharmo © 2014 整和协会版权所有